Afro-américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Publié le par revolution arabe

1299061484-copie-1
26 juillet 2012
  

Nous [« solidaritéS »] reproduisons une déclaration historique de 55 militant·e·s noirs américains. Le temps est venu, insistent-ils·elles, pour qu’une voix afro-américaine se fasse entendre sur la politique US vis-à-vis du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.


Depuis bien trop longtemps, les Afro-Américain.e.s ont été enjoints par les Etats-Unis bien pensants à se taire par rapport à la politique internationale, où à ne s’exprimer que sur les questions relatives à l’Afrique subsaharienne. Avec cette déclaration des «  Afro-Américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  », un pas est fait vers la rupture de ce silence.


En prenant la parole, les signataires se manifestent comme défenseurs de la paix, de la justice et de la souveraineté dans ces régions, et en cela, ils·elles s’expriment très directement, que ce soit en opposition à l’occupation marocaine du Sahara occidental  ; en soutien aux soulèvements démocratiques qui ont commencé en Tunisie et ont essaimé dans la plus grande partie du monde arabe  ; en solidarité avec la lutte du peuple palestinien pour son auto-détermination  ; ou contre les différentes modalités d’intervention de l’armée US – déclarée ou non – dans les affaires intérieures de nations souveraines.


Une expérience unique


Cette déclaration implique aussi la reconnaissance du fait que l’expérience unique des Afro-Américain·e·s aux Etats-Unis peut jouer un rôle clé pour tendre la main à la dynamique de changement qui balaie le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et contribuer de façon significative à réduire le fossé culturel qui sépare les Etats-Unis de ces régions.

Cette déclaration est un premier pas. Ses signataires s’engagent à parler ouvertement et à être actifs en faveur de la paix, de la justice et de la souveraineté en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. «  Afro-Américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  » est ainsi un processus plus qu’une organisation. Nous invitons d’autres signataires à nous rejoindre. Nous sollicitons aussi des questions et un dialogue constructif sur les principes. Et nous nous réjouissons de construire des liens de solidarité.


En solidarité,

Felicia Eaves, Co-présidente de la Campagne US pour mettre un terme à l’Occupation israélienne

Bill Fletcher, Jr., écrivain et militant

Mark Harrison, Directeur du Programme pour la paix et la justice du Bureau général méthodiste unifié de l’Eglise et de la société

Révérend D. A. Lams


----------------------


Construire la solidarité


«  Afro-Américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  » est une initiative lancée dans le but de construire la solidarité, dans la tradition authentique panafricaine et internationaliste noire, avec les peuples et les mouvements sociaux progressistes d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient qui ont engagé la lutte pour la démocratie, la justice et la libération nationale. Issus de différentes organisations, institutions et mouvements, ou mus par notre conscience individuelle, nous sommes arrivés à la conclusion que le silence est inacceptable face à l’injustice et à l’oppression. Nous croyons que les Afro-Américain·e·s des Etats-Unis ont un rôle particulier à jouer pour prendre position contre les ennemis de la paix, de la justice et de la démocratie, autant à l’étranger que chez nous.

Toute l’expérience afro-américaine aux Etats-Unis a tourné autour du combat pour la liberté et la justice sur les plans national et international. En plus de s’opposer à l’esclavage et à la traite, au 19e siècle, les Afro-Américain.e.s ont exprimé leur solidarité avec le combat irlandais pour l’indépendance de la Grande-Bretagne, ainsi qu’avec les luttes sans trêve d’Haïti pour sa souveraineté. Au 20e siècle, les Afro-Américain·e·s ont été non seulement au centre de la création d’un mouvement panafricain mondial, mais ils ont pris aussi position pour les luttes de libération de l’Irlande  ; contre l’occupation US d’Haïti  ; contre l’invasion italienne de l’Ethiopie  ; en soutien (et engagés dans) la lutte antifasciste de la guerre civile d’Espagne  ; en soutien aux luttes d’indépendance du sous-continent indien et des colonies africaines, au lendemain de la Seconde guerre mondiale  ; en solidarité avec le peuple cubain  ; en opposition à l’intervention US en Indochine  ; en soutien avec le combat contre l’apartheid en Afrique du Sud, et la liste pourrait s’allonger pour citer de nombreuses autres luttes et efforts.

En dépit des tentatives des Suprématistes blancs – libéraux ou explicitement réactionnaires – de restreindre la voix des Afro-Américain·e·s à des questions raciales internes et à des enjeux afro-américains, les Afro-Américain·e·s se sont souvent débarrasés de ce moule. Bien que cela leur ait à plusieurs reprises coûté le prix fort, comme lorsque Dr. Martin Luther King s’est prononcé contre l’agression US au Vietnam en 1967, il était parfaitement inconcevable pour les Afro-Américain.e.s de rester silencieux face à l’injustice du monde.


Pour la paix et la liberté mondiale


Issus de ces traditions, «  Afro-Américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  » est apparu comme une autre voix pour la paix et la liberté à l’échelle mondiale, unie par les engagements suivants  :


1. Nous soutenons toutes luttes authentiques et progressistes pour la libération et la souveraineté nationales, la justice et la démocratie au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

2. Le soulèvement démocratique arabe – connu sous le nom de «  printemps arabe  »– a représenté un processus de modification globale qui a libéré des forces dans la lutte contre le néo-libéralisme, le néo-colonialisme, et le despostisme. Il a inspiré les mouvements de résistance en Afrique subsaharienne, comme en Europe (contre les mesures d’austérité économique néolibérales), et ici aux Etats-Unis, notamment lors des mobilisations de Madison dans le Wisconsin, au début de l’année 2011, et plus récemment dans les mouvements Occupy Wall Street-Occupy Together Movement.

3. La lutte du peuple palestinien, une lutte pour la libération nationale, le droit au retour, l’égalité et la justice, a été centrale au Moyen Orient et en Afrique du Nord. «  Afro-Américains pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  » est très fortement impliqué dans cette lutte et souhaite pouvoir l’intégrer plus complétement à la vie et aux combats de la population afro-américaine.

4. Nous reconnaissons que les USA ont historiquement joué un rôle défavorable et, de fait, rétrograde au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Cela a comporté le soutien à des despostes, l’écrasement des mouvements et des gouvernements nationalistes, progressistes et de gauche, ainsi qu’un soutien presque inconditionnel à l’oppression du peuple palestinien par Israël ; cela a inclus également des opérations secrètes qui ont enfreint la souveraineté nationale, des provocations militaires directes et des invasions. Les Etats-Unis doivent être mis en demeure de réparer les dégats qu’ils ont causés dans cette région, tout d’abord en ne faisant plus de mal  ; ils doivent au contraire reconnaître et respecter les aspirations des peuples du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord à la souveraineté, à la justice et à la démocratie.

5. Nous conçevons les luttes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord comme des luttes qui ont beaucoup en commun avec celles qui ont été menées en Afrique subsaharienne et dans la diaspora africaine. En cela, il est de notre devoir de les aborder et de les intégrer au combat plus large pour la justice et la paix globale.


L’engagement de Afro-Américain·e·s pour la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord


Nous nous engageons ainsi à  :


A. Promouvoir l’information et la discussion au sein de l’Amérique noire en ce qui concerne les problèmes et les luttes des peuples du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

B. Construire la solidarité avec les luttes authentiques, populaire et démocratiques du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord pour la justice, la démocratie, la libération et la souveraineté nationale.

C. Organiser un regroupement visible d’Afro-Américain.e.s pour porter ce drapeau.

D. Promouvoir la vraie demande de justice du peuple palestinien comme un élément central de paix et de stabilité au Moyen-Orient. Ce faisant, nous nous unissons aux non-Afro-américain·e·s, de différentes confessions, chrétiens, juifs, musulmans, hindouistes, boudhistes, animistes et bien d’autres, qui sont engagés dans le combat pour la justice pour le peuple paletinien. Nous croyons qu’il est important de travailler avec les juifs progressistes aux Etats-Uns et en Israël qui partagent notre horreur pour le système d’oppression dont le peuple palestinien fait l’expérience.

E. Faire progresser la demande pour une politique étrangère démocratique aux Etats-Unis qui soit basée sur le respect mutuel, la non-intervention dans les affaires des autres Etats-nations, la reconnaissance de l’autodétermination et de la nécessité de réparer les dégats qu’ils ont causé à travers leur politique étrangère impériale.

F. Créer des liens avec les mouvements sociaux progressistes du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.


Collectif-

* Paru en Suisse dans « solidaritéS » n212 (31/08/2012). Traduction de l’anglais et intertitres de la rédaction. Cet appel est paru dans «  Pambazuka News  », le 26 juillet 2012.

 

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article26286

Publié dans Solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article