Anniversaire : un an d’expérience de Front Populaire de Tunisie (npa)

Publié le par revolution arabe

front popu

Le Front Populaire (FP) tunisien a été fondé il y a un an par l’ensemble des organisations politiques de gauche.

 

A sa fondation, le FP se définissait comme la principale force de résistance aux deux faces de la réaction : Ennahdha (parti islamiste au pouvoir depuis le 23 octobre 2011) et Nidaa Tounes (opposition libérale regroupant notamment les anciens benalistes).


Le réformisme et les illusions institutionnelles de certains de ses dirigeants les ont conduits à s’engouffrer depuis des mois dans un « dialogue national » qui n’a conduit qu’à maintenir l’ordre établi et n’a profité qu’au parti au pouvoir.

 

Révolutionnaire et indépendant
Malgré ce contexte, les militantEs de la section Île-de-France du FP ont tenu à souffler samedi 7 décembre la première bougie de leur Front, qu’ils ont souhaité révolutionnaire et indépendant de la bourgeoisie, attaché à la défense des intérêts des couches populaires. Lors de cet événement, ces militantEs ont rappelé qu’elles et ils ne voulaient pas d’une démocratie qui ne soit pas populaire, et que dans ce sens, elles et ils tiennent à la construction du Front Populaire comme outil politique révolutionnaire.


Plusieurs organisations politiques étaient présentes, dont le NPA. Notre parti, qui considère que le processus tunisien et les expériences qu’y mènent les militants révolutionnaires sont riches en leçons, a exprimé sa solidarité avec le processus révolutionnaire tunisien en cours et a rappelé l’importance de consolider ces liens de solidarité entre organisations et entre militantEs. Wafa Guiga

 

 

Publié dans Tunisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article