Brest Gaza, rassemblement jeudi 31 juillet

Publié le par revolution arabe

brest-1.jpg

 

HALTE AUX MASSACRES A GAZA !

Depuis le 8 juillet, début de l'offensive israélienne à Gaza, on compte plus de 1050 morts et 6 000 blessés palestiniens, dont 80 % de civils. Le quart sont des enfants. Maisons rasées, hôpitaux bombardés, établissements des Nations Unies attaqués, infrastructures détruites,  Gaza est devenu un champ de ruines, dont les habitants sont, de fait, prisonniers en raison du blocus.

 

   Une nouvelle fois, le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec l'objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d'entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.

 

 Devant cette situation  dramatique, les États occidentaux, dont le gouvernement français, se cantonnent une nouvelle fois à « dénoncer l'engrenage de la violence », sans désigner les responsables de cette nouvelle tragédie et appelant seulement le gouvernement israélien à « la retenue ».

 

   A ce jour, la position du gouvernement français s'est alignée sur le discours israélien, jusqu'à faire des amalgames très dangereux avec  l'antisémitisme et interdire des manifestations de solidarité avec le peuple palestinien.

 

 Nous exigeons, au contraire, que le gouvernement français agisse au plus vite :

  • Pour l'arrêt immédiat des bombardements et pour le retrait sans condition des troupes israéliennes de la bande de Gaza

  • Pour la levée du blocus, illégal et criminel 

  • Pour l'arrêt de l'agression israélienne en Cisjordanie, dont Jérusalem, et la fin de la colonisation 

  • Pour que des sanctions immédiates soient adoptées à l'encontre de l'État d'Israël – en particulier la suspension des accords d'association entre l'Union européenne et Israël – jusqu'au respect par cet État du droit international et des droits inaliénables du peuple palestinien.

 

Rassemblement Jeudi 31 Juillet  18 H

 

Cours Dajot, en haut des escaliers (non loin du monument américain)

 

Premiers signataires : AFPS, France-Algérie, MRAP, SUD-Solidaires, Union locale CGT, Front de gauche (PC, PG, Ensemble), LDH, UJFP. (Le NPA s'y associe évidemment)

Publié dans Solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article