Campagne pro islamistes égyptiens des puissances occidentales

Publié le par revolution arabe

460 0 30 0 0 0 0 0 maydaycairo 1

Egypte, 8 juillet, 14H00


Le PLJ, Parti de la Justice et de la Liberté ( parti politique des Frères Musulmans) a appelé le peuple égyptien à se soulever contre les violences militaires, et à l'aide la communauté internationale pour arrêter les massacres, suite à la mort ce matin de 42 manifestants islamistes tués par des tirs de l'armée ( et 3 militaires morts) alors que ces derniers tentaient de s'emparer du bâtiment de la Garde Républicaine au Caire (où serait emprisonné Morsi). Cette espèce d'action-suicide des partisans des Frères Musulmans a été encouragée par la campagne de soutien que les puissances occidentales et leur presse mènent contre  la révolution égyptienne.

Voilà ce qu'affirme le Wall Street Journal d'aujourd'hui:

 

" Les Egyptiens seraient chanceux si leur généraux, désormais au pouvoir, se révélaient issus du même moule que le Chilien Augusto Pinochet".   

Il lui faudrait changer de nom "L'Islamiste Street Journal". On pourrait faire de même pour les journaux français qui ne volent guère plus haut et qui se sont fait les porte paroles des Frères Musulmans : "le Parisien Libéré" deviendrait "le Parisien islamisé", le "Monde"  deviendrait "Le Monde islamique", etc... Le plus beau c'est CNN, qui a donné un interview d'un des dirigeants de la Jamaa Al-Islamiya en même temps qu'un immense foule anti Morsi envahissait la place Tahrir. Je propose comme nouveau nom:  "CNN branche Al Qaida".


 Ou "CNN branche Hamas" puisque le Hamas, soutient Morsi et se trouve aux côtés des puissances occidentales et leur presse dans la croisade pro-islamiste... et surtout contre-révolutionnaire. On se demande pourquoi ils ne dénoncent pas l'intervention de l'armée française contre les islamistes au Mali. Ah, j'oubliais, c'était une intervention militaire démocratique. Peut-être que le prochain occidental enlevé par une organisation terroriste islamiste et à avoir la tête tranchée sera le seul coupable, "il l'avait bien cherché" ou " il les avait sûrement provoqués"...


Pour ceux qui lisent l'anglais, voilà ce que disait un blogger égyptien vers 13 H lundi, après le massacre des 42 islamistes.
The Big Pharaoh : Public anger over MB ( frères Musulmans) is very high especially after their armed clashes in several neighbourhoods. Sadly this won't garner them any sympathy. Voilà probablement à partir de quelles expériences personnelles les gens vont juger les violences de ce matin, pas de ce que dit la presse occidentale ou les Frères Musulmans

Et un autre:
ωael Ɛskandar ‏ : Note on Republican Guard sit-in. It was not a peaceful sit-in, #MB  ( Frères Musulmans) had guns and used them according to eyewitnesses not from army or police.

Ou celui-ci:
Reem_Abdellatif : Pro-Morsi attacking army personnel. I think an officer and a soldier.

D'autant plus qu'un témoin (pas que l'armée) a déclaré que ce sont les islamistes, qui ont commencé à tirer les premiers. Bien sûr, on sait que l'armée est capable des pires choses, des pires massacres et des pires mensonges mais les Frères Musulmans aussi. D'innombrables témoins ont déjà raconté comment les Frères Musulmans n'hé- sitent pas à tirer. Une islamiste a même été arrêtée par les gens avec une ceinture d'explosifs autour du ventre, cer- tainement prête à se faire exploser. Bien sûr, il y a aussi des témoignages sur la police et l'armée tirant à froid sur des manifestants désarmés comme à Al Arish il y a quelques jours.


Vidéo de l'armée qui tire sur des gens qui prient:
http://www.youtube.com/watch?v=2UJaGDAUM34&feature=youtube_gdata_player

Vidéo des affrontements devant le bâtiment de la garde républicaine
http://www.youtube.com/watch?v=WR8F9ar4U8Y

Et bien sûr, il peut y avoir là-dessus, toutes les provocations possibles et imaginables, des éléments contrôlés ou incontrôlés des extrémistes de chacun des deux camps.

L'essentiel est que hier encore, pour la cinquième journée consécutive, ils étaient des centaines de milliers, voire des millions d'anti Morsi dans les rues à dire leur joie, à faire la fête. Le peuple égyptien est le plus heureux du monde actuellement, et c'est ça que ne supportent pas les puissances occidentales, les frères Musulmans (et aussi l'armée).


Jacques Castaing

Publié dans Egypte

Commenter cet article