Coup de chapeau à Alice Walker !

Publié le par revolution arabe

JPEG - 26 ko

La romancière américaine Alice Walker, lauréate du Prix Pullitzer a refusé que son livre "Couleur Pourpre" soit traduit publié en Israël, en raison des violations par Israël des droits de l’homme et du droit international.


Elle a signifié sa décision dans une lettre adressée à l’éditeur israélien Yediot Books, en déclarant qu’Israël était un Etat d’apartheid et qu’elle soutenait la campagne BDS (Boycott Désinvestissement, Sanctions).


"Je suis née dans un contexte de ségrégation aux Usa, et j’ai également étudié le régime d’apartheid sud-africain, mais ce que fait Israël aux Palestiniens est pire que tout ce que nous avons subi sous la domination blanche", explique Alice Walker dans sa lettre à l’éditeur.


“Et j’espère de tout coeur que la campagne non-violente BDS, dont je fais partie, réussira à influencer la société civile israélienne, afin qu’elle change la situation".

Les attaques sionistes n’ont pas réussi à la faire changer d’avis. Elle avait déjà provoqué de violentes critiques en refusant précédemment que son film, basé sur le même roman, qui se déroule en Afrique du Sud au temps de l’apartheid, soit diffusé en Israël.


A tous ceux qui souhaitent la féliciter et lui adresser quelques mots d’encouragement, voici :


 sa page Facebook : http://www.facebook.com/alicewalkerfilm
 son contact sur Twitter : https://twitter.com/# !/alicewalkerfilm

Source Haaretz

Publié dans Israël

Commenter cet article