Dette: Egypte,Tunisie (Cadtm)

Publié le par revolution arabe

dinar-leila.jpg

 

  • Entretien avec Noha El Shoky, co-fondatrice de la campagne populaire pour l’audit et l’annulation de la dette égyptienne : « Le peuple égyptien subit la même politique néolibérale que celle menée par Moubarak »

    par Renaud Vivien

    11 janvier

    Noha El Shoky est une chercheuse égyptienne en sciences sociales et environnementales à l’Université des Nations Unies à Bonn. Elle est également membre co-fondatrice de la campagne populaire pour l’audit et l’annulation de la dette égyptienne. A ce titre, elle est intervenue comme conférencière le 9 décembre 2011 au dixième Séminaire international du CADTM sur la dette et les droits humains à Paris et à la formation du CADTM et de l’OID (Observatoire International de la Dette) sur la crise de la dette (Lire la suite ici...)

 

  • puce Le 14 janvier 2012, un an après la fuite de Ben Ali, quel bilan pour la dette extérieure publique tunisienne contractée sous la dictature ?

    par Collectif ACET

    11 janvier

    Une dette qui s’est alourdie de 28,7 en 2011 à 33 milliard de dinars en 2012 (soit 17 milliard d’euros), Une dette colossale qui représente toujours le 1er poste budgétaire de l’Etat, Une dette colossale qui représente, en 2012, 8 fois le budget des affaires sociales, 8 fois celui du développement régional, 3 fois celui de la santé et presque 6 fois celui de l’emploi, Une dette colossale que le peuple tunisien doit rembourser au détriment de son propre bien-être sans savoir si elle est légale, ni si (Lire la suite ici...)

Publié dans Economie

Commenter cet article