Du communautarisme à l’apologie des crimes de guerre (Ujfp)

Publié le par revolution arabe

Israeli-War-Crime-2.jpg

 

Plusieurs associations communautaires appellent dimanche 27 juillet à manifester pour soutenir l’armée israélienne à travers le mot d’ordre « Israël a le droit de se défendre ».


Pourtant cette armée a tué 1.000 personnes en quelques jours, dont près de 80% sont des civils avec une majorité de femmes, d’enfants, de personnes âgées. Elle a tiré sur des écoles et des hôpitaux et utilisé des armes interdites.

Pourquoi cette insensibilité totale à la souffrance et à la mort de l’autre lorsque celui-ci est Palestinien ?


Pour ces institutions communautaires, la Palestine était une "terre sans peuple pour un peuple sans terre". Les Palestiniens n’existent pas ou sont des "terroristes" alors que l’armée israélienne, c’est bien connu, est la plus morale du monde. Pour ces institutions, les victimes ont été, sont et seront toujours les Juifs.


La guerre à Gaza est une guerre coloniale. C’est un massacre commis par une armée d’occupation contre un peuple. Cette guerre n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire. Soutenir les Palestiniens de Gaza, c’est défendre le droit !


Pour se justifier, le CRIF brandit l’antisémitisme. C’est une infamie. L’antisémitisme et le génocide nazi sont des crimes européens. Les Palestiniens n’ont rien à voir avec ces crimes tragiques.

 

Pire, la politique israélienne actuelle est une insulte à l’histoire, à la mémoire et aux identités juives, qu’elles soient religieuses ou laïques. Il n’y a aucun rapport entre le Juif paria de l’Europe d’hier et le tankiste israélien d’aujourd’hui, auteur de crimes de guerre.


Le Réseau Palestine Marseille ne répondra pas à la provocation que constitue cette apologie des crimes de guerre. Il fait de la journée du 27 juillet, une journée de MEPRIS envers ceux qui ont choisi ce soutien aveugle et indécent. Il se tourne vers la saisine de la Cour Pénale Internationale comme la meilleure réponse aux massacres commis par l’armée israélienne à Gaza et poursuit la mobilisation aux côtés des milliers de Marseillais et Marseillaises qui disent leur indignation !


Nous Réseau Palestine Marseille, aux côtés des MARSEILLAIS-ES, de toutes origines, couleurs, confessions et opinions affirmons :


1. Nous continuerons à manifester notre soutien au peuple palestinien.

2. Nous répéterons inlassablement que l’état colonial israélien commet des crimes de guerre et est un Etat d’apartheid. Sa politique n’est pas seulement criminelle contre les Palestiniens, elle est suicidaire pour les Israéliens et les Juifs et elle les met en danger.

3. Nous apporterons une réponse pacifique à ces crimes odieux !

 

Elle s’appelle :
BOYCOTT DESINVESTISSEMENT SANCTIONS ! BDS !

 

dimanche 27 juillet 2014  

COMMUNIQUE DE PRESSE Réseau Palestine Marseille.

 

http://www.ujfp.org/spip.php?article3400

 

Publié dans Solidarité

Commenter cet article