Film anti-islam haineux, protestations dans les sociétés musulmanes : le choc des calculs réactionnaires

Publié le par revolution arabe

muslim.jpg
20 septembre 2012

A leurs yeux, il était vraiment trop beau : le plan de ce qu’ils avaient imaginé.

 

Un : il faut provoquer fortement « les » musulmans, afin de susciter des réactions spectaculaires de la part de quelques uns.

 

Deux : il faut mettre la provocation sur le dos des juifs, en jouant sur le mélange des stéréotypes, par exemple en associant les termes de juifs, de politique israélienne et de spéculation immobilière.

 

Phase numéro trois : il faut présenter le résultat de tout cela aux bons chrétiens, en leur démontrant « preuve à l’appui » à la fois la dangerosité des musulmans, le caractère sournois des juifs… et la nécessité d’être armé et prêt à se défendre « dans un monde dangereux ».

 

Stade final : dans un contexte d’affrontement général, ou alors qui en présente les apparences, on pratique la politique du plus fort pour tirer son épingle du jeu.


C’est, à peu près, le scénario qui s’est mis en place depuis une semaine et demie ; en tout cas dans ses premières phases. Début septembre 2012 fut publiée, sur Internet, la traduction en arabe dialectal égyptien d’un extrait de film. Le film en question serait intitulé « L’innocence des musulmans » et aurait été produit aux Etats-Unis.

 

Il en existe une version de quatorze minutes consultable sur Youtube ; strictement personne n’a vu, d’ailleurs, une partie plus substantielle de ce film. Beaucoup d’observateurs et observatrices en sont venus à penser qu’il n’existe pas, en réalité, de film plus long : il n’y aurait que cet extrait publié sur Internet. Celui-ci n’existant que dans le seul et unique but de susciter des tensions, en provoquant des réactions auprès de personnes de foi musulmane.

 

Lire la suite

Commenter cet article