Gaza martyrisée : l’État d’Israël, assassin ! (Npa)

Publié le par revolution arabe

manfi

 

Gaza martyrisée : l’État d’Israël, assassin ! Hollande complice !

 

Près de 200 Palestiniens de Gaza sont morts sous les bombes israéliennes depuis le début de l’attaque initiée le 8 juillet, dont plus d’un quart d’enfants. On dénombre en outre au moins 1400 blessés, et plusieurs centaines de bâtiments, en majorité des maisons d’habitation, ont été détruits ou gravement endommagés. 


Continuité du terrorisme d’État


Cette nouvelle attaque contre Gaza ressemble à s’y méprendre à la précédente offensive d’ampleur, conduite en novembre 2012. À l’époque déjà, Israël affirmait intervenir dans le seul but de « protéger » ses habitants des tirs de roquettes. Or, avant le début de l’offensive de 2012, aucun Israélien n’avait été tué par une roquette depuis plus d’un an. L’histoire se répète : Gaza est sous le feu des bombes alors que la dernière fois qu’un Israélien est mort en raison d’un tir de roquette remonte à… novembre 2012.


Cette offensive poursuit des buts n’ayant rien à voir avec les tirs de roquettes. Il s’agit en premier lieu, pour Netanyahu, d’une opération de politique intérieure. À la tête d’une coalition regroupant la droite, l’extrême-droite et les colons, il a choisi la brutalité pour satisfaire ses partenaires et un électorat qui se rejoignent dans leur haine des Palestiniens. Après la découverte des corps des 3 jeunes Israéliens disparus à proximité d’une colonie de Cisjordanie et la multiplication des exactions contre les Palestiniens, Netanyahu a choisi de répondre aux appels à la haine en allant frapper la population de Gaza, à qui il est pourtant totalement fantaisiste d’attribuer la mort des 3 Israéliens.


Bras armé des USA et de leurs alliés


L’opération poursuit également l’objectif de dénoncer le Hamas comme « organisation terroriste ». En effet, depuis novembre 2012, le Hamas respectait une trêve. Durant les semaines qui ont suivi la disparition, le 12 juin, des 3 jeunes Israéliens, Israël s'en est pris au Hamas en Cisjordanie, sans qu'il y ait de réaction militaire de celui-ci. Quelques jours après la découverte des 3 corps, un drone israélien abattait, le 7 juillet, 7 membres du Hamas à Gaza. C'est après ces assassinats que le Hamas, considérant que la trêve avait été rompue, s'est remis à tirer des roquettes. L’opération israélienne en cours a officiellement débuté le 8 juillet…


Le gouvernement Netanyahou ne peut agir ainsi que parce qu’il a le soutien indéfectible des grandes puissances occidentales qui, depuis sa fondation, le considèrent comme leur bras armé dans cette région du monde dont elles veulent garder le contrôle. 


Solidarité


Le soutien de François Hollande à l’offensive israélienne participe de cette politique d’agression contre les peuples opprimés. La volonté du gouvernement français de calomnier toutes celles et ceux qui, ici, se dressent contre ces massacres en les accusant d’antisémitisme est scandaleuse, intolérable. Valls propose à Estrosi et à l’extrême-droite de se rassembler contre le peuple palestinien et contre les droits démocratiques. 


Il est de l’intérêt de toutes et tous de manifester notre solidarité pour la défense des droits démocratiques du peuple palestinien, de tous les peuples.


Le 16/07/2014 http://npa2009.org/agir/gaza-martyrisee-letat-disrael-assassin

Manifestation Samedi 19 juillet à 15h

Métro Barbés à Paris

Publié dans Solidarité

Commenter cet article