Halte à l’intervention militaire Française au Mali ! Non à la coopération Algérienne !

Publié le par revolution arabe

daily-cartoon-20130118
*
PST (Algérie) 17 janvier 2013
 

Après l’épisode Ivoirien en 2010, l’intervention militaire française au Mali, aux relents colonialistes, exprime avant tout sa volonté de reconquérir « son jardin africain», grignoté par la Chine et d’autres puissances, dans un contexte de crise économique majeure du système capitaliste à l’échelle mondiale.


L’alibi « terroriste» de Bush en Afghanistan et en Irak, est redéployé par Hollande qui, sans sourire, nous apprend que « la France n’a pas de visées politiques ou économiques» dans sa campagne malienne, et que ses Rafales et son armada, sans témoins et sans images, « servent la liberté» au côté des troupes des pays de la Cédéao où il n’y a pas de liberté. Cet « altruisme » de la France rappelle à l’évidence sa « mission de civilisation » au 19éme siècle dont le peuple algérien était victime durant toute la nuit coloniale.


Mais, le régime algérien, dont les yeux sont rivés sur la présidentielle de 2014, a fini par céder aux pressions impérialistes.

 

M. Bouteflika a autorisé les bombardiers français à utiliser notre espace aérien et ordonné la fermeture de notre frontière. Cette volte-face inacceptable dans la position algérienne, contredit gravement le combat historique de notre pays pour l’émancipation et la dignité des peuples. Au moment où nous célébrons encore le 50éme anniversaire de notre indépendance, le revirement du régime algérien, qui coopère avec la France dans son entreprise guerrière, traduit un tournant politique qui amenuise la souveraineté nationale et confine l’Algérie dans une alliance contre nature de reconquête coloniale.


Comme les soulèvements des peuples dans les pays arabes et même en Europe, la crise malienne trouve ses racines dans le désastre économique et social engendré par le libéralisme, imposé par les puissances et les institutions impérialistes d’une part et, d’autre part, dans les régimes dictatoriaux garants de leurs intérêts.

Le peuple Malien, qu’il soit au nord ou au sud, a besoin de développement, de dignité et de prospérité et non pas de bombes et de servitude. C’est au peuple malien de chasser les quelques bandes islamistes armées qui veulent imposer leurs lois. C’est au peuple malien de décider librement de son devenir.


Halte à l’intervention française et impérialiste au Mali !

Non à la guerre coloniale au Mali !

Non à l’ouverture de l’espace aérien algérien aux bombardiers français !

Solidarité avec le peuple et les réfugiés maliens !

Pour une solution politique garantissant les droits démocratiques et le développement à toutes les composantes du peuple Malien !

*

Secrétariat National du PST
Le 17 janvier 2013.

 

 

Publié dans Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article