Halte à la répression en Egypte, manif le 24 février (FA)

Publié le par revolution arabe

egypte
 

*

Fédération Anarchiste  lundi 18 février 2013 - 20h37

*

HALTE A LA REPRESSION EN EGYPTE !

SOLIDARITÉ AVEC LE MOUVEMENT SOCIALISTE LIBERTAIRE !

SOUTIEN AU PEUPLE EGYPTIEN !

*

Dimanche 21 janvier dernier, plusieurs militants politiques ont été arrêtés après les émeutes provoquées par la police devant le tribunal d’Alexandrie.

 

Parmi eux, on trouve quatre membres du Mouvement Socialiste Libertaire, un militant membre de l’organisation Socialistes Révolutionnaires (trotskyste) et 16 autres sans affiliation. Tous sont des activistes qui se battent contre le régime réactionnaire issu des Frères musulmans. Après le 21 janvier les inculpés ont été emprisonnés abusivement pendant une vingtaine de jours. Aujourd’hui, ils sont libérés sous caution, sauf le militant trotskyste et ils attendent tous encore leur jugement.


Cet emprisonnement n’est pas le fruit du hasard :

 

Ces militants sont très impliqués dans les mobilisations syndicales, celles de quartiers et ils sont de farouches opposants aux Frères musulmans. Cela se passe dans un contexte où depuis quelques mois, les forces de police font preuve d’une grande sauvagerie contre les manifestantes et les manifestants. De plus toutes les militantes et les militants politiques sont suivi-e-s, reçoivent des menaces anonymes et sont harcelé-e-s. Preuve en est, la rafle contre des militants politiques qui diffusaient des tracts dans les rues d‘Alexandrie quelques jours seulement après les faits du 21 janvier.


L’accession au pouvoir des Frères musulmans, après la chute de Moubarak, n’amène pas le vent de changement comme auraient pu le penser celles et ceux qui croyaient qu’après Moubarak tout irait bien. Le gouvernement islamiste fait preuve d’un absolutisme paranoïaque, sous le regard bienveillant de l’armée. Son projet politique est la liquidation de toute opposition politique, en commençant par les éléments les plus radicaux, d’autant que ce travail est facilité par le silence des associations de défense des droits de l’homme et par celui des partis de l’opposition.


Étant donné le contexte social explosif et la contestation qui se renforce et se radicalise dans la population, le gouvernement des Frères musulmans fait de son mieux pour que la répression et les exactions qui en découlent soient traitées dans l’ombre afin que les grandes puissances de l’Union européenne ne le marginalisent pas encore plus.


Le président Morsi mène une politique tyrannique et dictatoriale et prétend être légitime pour agir ainsi alors que seul-e-s un peu plus de 25% de Egyptien-ne-s ont voté pour lui lors de l’élection présidentielle égyptienne marquée par près de 50% d’abstention. Aussi nous soutenons la jeunesse et les travailleurs-ses égyptien-ne-s qui se dressent chaque jours plus nombreux-ses contre ce régime obscurantiste, réactionnaire et au service des intérêts de la bourgeoisie égyptienne.


Nous condamnons les arrestations et tortures que subissent les opposant-e-s au régime de Morsi.

Nous exigeons leur libération immédiate et sans conditions des 21 prévenu-e-s d’Alexandrie, ainsi que celle de tous les prisonnier-e-s politiques détenues dans les geôles égyptiennes.


Pour la libération immédiate et pour l’arrêt des poursuites contre tou-te-s les prisonnier-e-s politiques en Égypte !


RENDEZ-VOUS AU TROCADÉRO A PARIS, DIMANCHE 24 FÉVRIER À 15H POUR MANIFESTER NOTRE SOLIDARITÉ !


Premiers signataires : Alternative libertaire, Fédération anarchiste, Coordination des Groupes Anarchistes, Mouvement Désobéissance (Tunisie).

*

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article133503


Publié dans Solidarité

Commenter cet article