Il est minuit pour Kadhafi » : la rébellion libyenne dans Tripoli (Rue 89)

Publié le par revolution arabe

 

 

 


507-1f2f8.jpg

Les événements se précipitent depuis samedi soir dans la capitale libyenne Tripoli, où des tirs et des explosions ont été entendus toute la nuit par les habitants qui, selon la chaîne Al Jazeera, recevaient des messages du gouvernement par SMS les incitant à descendre dans la rue « pour éliminer les agents armés ». Pour les rebelles, « il est minuit » pour Kadhafi, et ils prédisent la fin prochaine de son régime.

Plusieurs témoignages faisaient état d'échanges de tirs et d'explosions dans plusieurs quartiers de la périphérie de Tripoli, Reuters affirmant même depuis Tripoli que les insurgés contrôleraient un quartier à l'est de la capitale. Al Jazeera parle de manifestations hostiles au colonel Kadhafi qui ont éclaté dans les rues de la capitale après la rupture du jeûne du ramadan samedi soir. Certains habitants étaient armés.

Selon Matthew Price, journaliste de la BBC à Tripoli :

« Le son des armes automatiques s'est fait entendre toute la nuit, des armes légères et de l'artillerie lourde. Des rafales soutenues pendant plusieurs minutes, puis un silence, et ça reprenait. On entendait également des explosions. Les troubles semblent venir des quartiers au nord, à l'est et au sud-ouest du centre-ville. »

Selon une journaliste d'Al Jazeera qui accompagne les rebelles, il s'agirait d'un soulèvement à Tripoli, voire de dissidence à l'intérieur du régime, et pas d'une avancée des forces rebelles jusqu'à la capitale, même si celles-ci progressent. Les rebelles se trouveraient à seulement 40 à 60 km de Tripoli.

 

 

Capture_decran_2011-08-20_a_23.24.10.png

Sarkozy accusé par Kadhafi de lui « voler » son pays

Ces derniers jours, l'Otan a effectué des lâchers de tracts sur Tripoli, appelant les soldats restés fidèles à Kadhafi à rejoindre la rébellion, et donnant des informations sur les derniers succès militaires des insurgés.

Mouammar Kadhafi, fidèle à son habitude, a fait une intervention impromptue à la télévision libyenne pour féliciter ses partisans d'avoir chassé les insurgés, qualifiés de « rats », et accuser Nicolas Sarkozy de vouloir lui « voler » son pays.

Auparavant, le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, avait tenu une conférence de presse dans la soirée pour affirmer que des « gangs armés » s'étaient infiltrés dans la capitale, mais que les forces loyales au colonel Kadhafi avaient réussi à les éliminer « en une demi-heure ». « Tripoli est une ville sûre », a-t-il dit.

A Benghazi, des milliers de personnes se sont réunies sur la grande place de la capitale de la rébellion pour célébrer les nouvelles en provenance de Tripoli, s'attendant à voir la chute prochaine de Kadhafi.

La rafinerie Zawiyah aux mains des rebelles

Ces derniers jours, les forces rebelles ont enregistré d'importants succès, approchant de Tripoli, et infligeant une défaite majeure au pouvoir de Kadhafi avec la capture de la raffinerie de Zawiyah, principale source d'approvisionnement de la capitale en essence, en gazole et en gaz. Les rebelles ont également revendiqué la prise de la ville de Brega, qui a été âprement disputée. (Voir la vidéo d'Euronews)


La bataille de Zawiyah a été très disputée, en raison du caratère stratégique de la raffinerie. Le récit de cette bataille, et quelques images des destructions de la ville, par Al Jazeera. (Voir la vidéo en anglais)


Sur son site, l'agence Reuters montre l'avancée des rebelles sur cette carte.

Capture_decran_2011-08-21_a_01.26.47_0.png

A Benghazi, la capitale de la rébellion, dans l'est de la Libye, le président du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, avait auparavant affirmé au cours d'une conférence de presse que la fin du colonel Kadhafi « est très proche ». Il ajoutait, sur une note sombre :

« Nous avons des contacts avec le premier cercle du colonel Kadhafi […], tout montre que la fin est très proche. Je m'attends à une fin catastrophique pour lui et pour les siens. Je m'attends aussi à ce qu'il créé une situation d'anarchie dans Tripoli. J'espère que je me trompe. »

► Cet article sera remis à jour en fonction des informations.

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

Publié dans Lybie

Commenter cet article