Indignez-vous, bon dieu! (El Watan)

Publié le par revolution arabe

A-Palestinian-family-seek-006.jpg

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

* 

Où sont donc passés ces chantres autoproclamés de la démocratie, ces «protecteurs» de la liberté et ces «droits-de-l’hommistes» de tout bord qui nous saoulent avec leur littérature faussement engagée?

 

Où sont ces journalistes de l’Occident prétendument épris de justice et d’honnêteté qui nous donnent des leçons d’«humanité» à grands décibels pour nous dire ce qu’ils pensent du drame humain que subissent les Ghazaouis ?

Où sont ces intellectuels et ces philosophes «labellisés» en France et aux Etats-Unis, genre BHL, pour qu’ils nous expliquent doctement l’«utilité» historique et psychologique d’un tel carnage en ce mois sacré de Ramadhan pour les musulmans ?

 

Où est cette soi-disant «communauté internationale», si prompte à s’émouvoir quand un adolescent juif est ciblé et qui, curieusement, avale sa langue face à cet horrible massacre qui se commet contre des dizaines d’enfants à Ghaza ? Où est Ban Ki-moon, l’impuissant secrétaire général de l’ONU, devenu plutôt un Pokémon entre les mains de Américains et des Israéliens, qui se contente de «déplorer» l’intolérable ? «Winkoum ya Arab ?» (Où êtes-vous Arabes) qui devriez être les premiers à dénoncer l’expédition punitive de l’armée israélienne et aller prêter main-forte à vos frères palestiniens martyrisés à Ghaza?


Pourquoi le monde se tait-il face à ces crimes de guerre commis et rapportés en temps réel sur les réseaux so- ciaux?   Pourquoi un blessé israélien vaudrait-il des dizaines, voire des centaines de victimes palestiniennes? Pourquoi ces corps calcinés, déchiquetés et criblés d’enfants palestiniens ne vous émeuvent pas outre mesure ? Etes-vous à ce point insensibles aux souffrances des femmes et des enfants, fussent-ils Arabes ? Etes-vous aussi imperméables face à cette grande détresse humaine des Palestiniens ?


Indignez-vous, bon Dieu, contre cet insoutenable film d’horreur qui se joue à ciel ouvert à Ghaza avec les mêmes acteurs et les mêmes victimes ? Se taire est au mieux une traîtrise au pire une complicité.

 

Israël est un Etat raciste et désormais extrêmement dangereux pour les enfants. Il est inconcevable qu’il dicte sa loi aux soi-disant puissants du Conseil de sécurité. Au Etats-Unis, tout le monde peut à loisir descendre en flammes le président Obama. En France, casser du Hollande est le menu quotidien des médias et de leurs fournées d’«experts».

 

Qu’ils osent donc dire un mot sensiblement déplacé sur le «boucher» de Ghaza, Benjamin Netanyahu…


Evidemment, les journalistes et invités triés sur le volet n’oseraient jamais remettre en question Israël même s’il est l’agresseur, le fautif. En France, au Royaume-Uni ou en Amérique, c’est une ligne rouge sacrée à ne pas franchir… Journalistes et hommes politiques ont intériorisé cette règle immuable de «bonne conduite» qui consiste à élever Israël et tout ce qui va avec au rang de cause indiscutable. Un dogme tout droit venu de Jérusalem. Quitte à ce que l’armée israélienne marche sur les cadavres d’enfants palestiniens… Le monde est vraiment fou.

Le 19.07.14 | 10h00  Hassan Moali

 

http://www.elwatan.com/international/rpere-indignez-vous-bon-dieu-19-07-2014-265108_112.php

 

Commentaire: Heureusement le PST a des explications cohérentes! (Voir ci-dessus)

 

 

Commenter cet article