Israël, marathon de Jérusalem, 20 000 coureurs malgré le boycott de l’OLP (OF)

Publié le par revolution arabe

sport.jpg

*

Politique vendredi 01 mars 2013
*

Environ 20 000 personnes ont commencé à courir le 3e marathon de Jérusalem, ce vendredi matin. Un millier de policiers ont été déployés pour assurer la sécurité de l’événement que l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) avait appelé à boycotter.


Organisé par la municipalité israélienne de Jérusalem, le marathon rassemble des coureurs originaires de 52 pays, qui ont le choix entre courir l’ensemble des 42 km, le demi-marathon ou encore une tranche de 10 km.

Un millier de policiers déployés Le parcours débute au Parlement israélien et se poursuit sur un parcours vallonné, dont une partie traverse Jérusalem -Est - occupé et annexé -, notamment la vieille ville. « Un millier de policiers sont sur place pour prévenir d’éventuels incidents », a indiqué le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, ajoutant que la course se déroulait jusqu’à présent sans encombres.


Appel au boycott par l’OLP


L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) avait appelé mercredi coureurs et parrains à renoncer à leur participation au marathon, estimant qu’elle constituerait un soutien à l’occupation par Israël du secteur oriental de la ville. « Ce marathon est un aspect de la politique israélienne à Jérusalem visant à exercer le contrôle d’Israël sur la ville occupée et à l’isoler du reste de la Palestine », estiment dans un communiqué conjoint le Comité olympique, la Fédération d’athlétisme et le Haut Conseil à la Jeunesse et au Sport palestiniens.


La course passe par Jérusalem-Est


Le parcours passe par Jérusalem-Est, « comme si la ville était vraiment unifiée », selon le texte, qui appelait à boycotter l’événement sportif pour ne pas « devenir complices des graves violations des droits de l’Homme d’Israël ». Israël considère Jérusalem comme sa capitale « unifiée et indivisible ». Mais la communauté internationale ne reconnaît pas l’annexion, en 1967, de la partie orientale occupée de la ville, dont les Palestiniens veulent faire la capitale de l’État auquel ils aspirent.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Marathon-de-Jerusalem.-20-000-coureurs-malgre-le-boycott-de-l-OLP_55257-2168689_actu.Htm

 

Commentaire:

 

Rien n'est innocent, tout est politique! Le titre( Israël) n'est pas innocent, même la volonté d'être "hors jeu" , de ne pas prendre parti entre les deux bélligerants, est  politique!
 


Publié dans Palestine

Commenter cet article