KADHAFI MORT, LA DÉMOCRATIE RESTE À CONQUÉRIR.

Publié le par revolution arabe

libya2

COMMUNIQUÉ DU NPA. 

La mort de Kadhafi signe la fin définitive de l'ancien régime libyen.


Et l'on ne peut que comprendre la joie et le sentiment de victoire de la population. La chute du dictateur est aussi un nouvel encouragement pour les millions de femmes et d'hommes qui, en Syrie ou au Yemen, se dressent héroïquement contre leur tyran.


L'exécution du dictateur dont le procès n'aura pas lieu arrange les dirigeants des pays capitalistes et des multinationales. Ils n'auront pas à rendre compte de leur complicité, des nombreux contrats conclus avec lui. Sarkozy ne l'avait-il pas reçu en grande pompe il n'y a pas si longtemps !


La guerre en Libye nétait pas encore finie que leurs représentants se pressaient à Tripoli pour bénéficier d'une vente à la découpe des richesses du pays.


La dictature abattue, rien ne s'oppose à ce que soit mis en place un nouveau pouvoir démocratiquement élu respectueux de toutes les libertés démocratiques et soucieux d'utiliser les richesses du pays pour satisfaire les immenses besoins de la totalité de la population.


Pour le NPA, une nouvelle vie peut commencer pour le peuple libyen. Il ne faut pas qu'elle soit confisquée par l'appétit des multinationales et des grandes puissances avides de mettre la main sur les richesses du pays.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article