La Confédération paysanne avec les paysans palestiniens

Publié le par revolution arabe

Agression à Gaza et colonisation : Halte aux crimes d'Israël

25.11.2012

 

La Confédération paysanne, membre du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, a tissé depuis de nombreuses années des liens de solidarité avec les paysans palestiniens, privés d'une grande partie de leurs terres par la colonisation israélienne.

Le mois dernier, une délégation de paysan-ne-s français et des citoyen-ne-s s'est rendue aux portes de Gaza et en Cisjordanie dans le cadre d'une mission civile, pour participer à la récolte des olives le long du mur et des colonies qui spolient la terre palestinienne.


La Confédération paysanne s'insurge contre l'agression militaire israélienne qui a fait plus de 150 morts à Gaza, dont une majorité de civils, ainsi que des enfants.


La Confédération paysanne dénonce cette nouvelle agression sur Gaza, qui derrière des arguments de sécurité d'Israël, n'a pour objectif que de renforcer, à quelques mois des élections législatives, le parti de droite extrême de Netanyahu, allié à l'extrême droite.


La Confédération paysanne tient à souligner qu'Ahmed Jabar, le chef militaire du Hamas assassiné, présenté comme terroriste dans les médias, était en réalité chargé de faire appliquer la trêve aux organisations armées de Gaza pour garantir la sécurité d'Israël. Cette trêve a été appliquée pendant 5 ans et ½.


Déjà, en décembre 2008, avant les élections, l'opération plomb fondu lancée par Israël sur Gaza, tuait 1450 personnes, dont 340 enfants et en blessant et traumatisant des milliers d'autres. Ce massacre a été qualifié de "crime contre l'humanité" par un haut responsable de l'ONU* mais n'a suscité aucune sanction contre Israël.


Ça suffit !

 

Aucune option militaire n'amènera une solution juste et durable entre palestiniens et israéliens. Par son inaction, la communauté internationale se rend complice des massacres.


Nous demandons à notre gouvernement d'exiger la levée du blocus, qui maintient en prison plus d'un million et demi de personnes. Nous exhortons la France et l'Union Européenne à prendre des initiatives fortes pour faire respecter les décisions de l'ONU*, aussi bien à Gaza qu'en Cisjordanie, en exigeant du gouvernement israélien l'arrêt de la colonisation des terres palestiniennes et le retrait des terres occupées illégalement par les colons israéliens depuis 1967.


Nous demandons aussi au gouvernement français d'agir auprès d'Israël pour la libération des paysans emprisonnés, comme ce responsable du bureau de Jéricho de l'organisation paysanne UAWC (Via Campesina en création en Palestine, partenaire de la Confédération paysanne), emprisonné arbitrairement depuis plusieurs mois dans une prison israélienne.

 

La Confédération paysanne réaffirme son entier soutien au peuple palestinien et continuera ici le combat collectif contre les intérêts économiques de l'Etat colon.

 

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=925&PHPSESSID=r48d0qa5dr97srig8t77pf7di3

Publié dans Solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article