La France doit dire oui à l'admission de la Palestine à l'ONU ! (Le Monde)

Publié le par revolution arabe

Le Monde.fr | 22.11.2012 à 14h58 Par Pascal Boniface, Rony Brauman, Anne Brunswic, Jean-Paul Chagnollaud, Manu Chao, Rokhaya Diallo, Miguel Angel Estrella, HK et les Saltimbanks.

* 

Dans les prochaines semaines, l'Assemblée générale de l'ONU va se prononcer sur la demande palestinienne d'admission au sein de l'organisation comme "Etat non membre" avec tous les droits afférents à ce statut.

*

Cette démarche vise à surmonter l'impasse du "processus de paix" initié à Oslo et de "négociations" menées sans référence aux paramètres du droit international. Elle répond à une question simple : oui ou non, l'Etat de Palestine a-t-il vocation à exister et à être reconnu dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, conformément au droit international, et donc admis au sein de la communauté des nations ? Cette demande place les Etats membres devant leurs responsabilités : oui ou non, vont-ils enfin choisir de faire un acte politique pour imposer le droit ?

La France ne peut se dérober devant pareille responsabilité. François Hollande s'y était engagé et, avec lui, sa majorité. Aujourd'hui, toute esquive aurait des conséquences gravissimes et donnerait quitus à l'occupation. Elle compromettrait pour longtemps la crédibilité de notre pays qui affirme vouloir s'engager pour un règlement, fondé sur le droit. C'est le moment d'agir !


La France doit voter "oui" à l'admission de l'Etat de Palestine à l'ONU comme elle a voté pour son admission à l'Unesco. Entraînant avec elle ses amis et partenaires, européens notamment, elle choisira la seule voie qui vaille, celle du droit qui permettra la coexistence de deux états vivant côte à côte en paix et en sécurité.

Pascal Boniface, Rony Brauman, Anne Brunswic, Jean-Paul Chagnollaud, Manu Chao, Rokhaya Diallo, Miguel Angel Estrella, HK et les Saltimbanks...

*

Pascal Boniface, géopolitologue ; Rony Brauman, médecin, ancien président de Médecins sans frontières ; Anne Brunswic, écrivain, journaliste ; Jean-Paul Chagnollaud, professeur des universités ; Manu Chao, auteur, compositeur, interprète et musicien ; Rokhaya Diallo, éditorialiste pour la télévision et la radio ; Miguel Angel Estrella, pianiste, ambassadeur de l'Argentine à l'Unesco ; HK et les Saltimbanks, groupe de musique ; Jacques Gaillot, évêque français  ; Gisèle Halimi, avocate, ancienne députée à l'Assemblée nationale, représentante de la France à l'Unesco ; Stéphane Hessel, diplomate et militant ; Marcel-Francis Kahn, professeur, ancien coprésident de l'AFPS ; Edgar Morin, sociologue et philosophe ; Lilian Thuram, ancien footballeur et créateur de la Fondation Lilian Thuram-Education contre le racisme ; Dominique Vidal, historien et journaliste ; Zebda, groupe de musique ; Jean-Claude Lefort, président de l'Association France Palestine Solidarité ; Claude Léostic, présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine ; Pierre Tartakowsky, président de La Ligue des droits de l'homme. 

 *

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/11/22/la-france-doit-dire-oui-a-l-admission-de-la-palestine-a-l-onu_1794695_3232.html

Publié dans Palestine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article