Le Hamas vu par le militant israélien Michel Warschawski...(Médiapart)

Publié le par revolution arabe

Michel Warschawski2 Michel Warschawski et Leïla Chahid

Inlassable militant israélien pour une paix juste au Proche-Orient - qui suppose, pour lui, la fin de « l'occupation-colonisation » d'Israël sur les territoires palestiniens - Michel Warschawski a créé L'Alternative Information Center (Jérusalem-Ramallah) et écrit plusieurs ouvrages, dont Sur la frontière (Stock, 2002) et, plus récemment, Programmer le désastre, la politique israélienne à l'œuvre (Editions La Fabrique), ouvrage dans lequel il démonte les mystifications entretenues par les grands médias concernant le Proche-Orient.

.

S'il vient de manifester contre le blocus israélien de Gaza et, à l'occasion, de traiter le "ministre de la guerre et des assassinats", Ehud Barak, de « tueur en série de la classe politique israélienne » après l'assaut meurtrier contre la flotille Free Gaza, Michel Warschawski se livre surtout à l'analyse en reprenant, dans son dernier ouvrage, des titres de grands quotidiens internationaux en disséquant ces « informations ». Prodigieux exercice qui décoiffe. Surtout quand il parle du Hamas. A contrepied des "opinions toutes faîtes" !

« Le Hamas s'est emparé du pouvoir à Gaza...

Faux dit Michel Warschawski. « C'est par les élections, dont le monde entier a salué le caractère transparent et démo- cratique, que le Hamas a gagné les voix de la grande majorité de la population palestinienne. Non seulement il ne s'est pas "emparé" du pouvoir, mais il a immédiatement accepté de former un gouvernement d'union nationale, dans lequel les vaincus - le Fatah et ses supporters - étaient surreprésentés ».

 

« Le Hamas a déclaré la sécession de Gaza et a rompu tout lien avec la Cisjordanie ».

Faux dit Michel Warschawski. « C'est Mahmoud Abbas qui, sous la protection de l'armée israélienne, et après un coup d'Etat avorté dans la bande de Gaza et la fuite de ses troupes en Egypte, a retiré son administration. En rompant tout lien avec la bande de Gaza, il acceptait que celle-ci soit considérée par Israël et la communauté internationale comme une "entité hostile" (sic), à savoir une zone où vivent plus d'un million de femmes, hommes, enfants et vieillards, dont les droits les plus élémentaires, à commencer par le droit à l'alimentation et aux soins médicaux, sont niés ».

 

« Le gouvernement Hamas est responsable d'attentats terroristes... »

Faux dit Michel Warschawski. « Depuis quatre ans, le Hamas respecte scrupuleusement une trêve unilatérale, et les (rares) attentats ainsi que les roquettes tirées du nord de la bande de Gaza sont surtout le fait... des brigades Al-Aqsa, liées au Fatah » (pages 11-12).

Evidemment, l'auteur prend soin de spécifier qu'il n'a aucune sympathie particulière pour les fanatismes religieux quels qu'ils soient... |  Par Velveth

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/velveth/050610/le-hamas-vu-par-le-militant-israelien-michel-warschawski

 

Commentaire: Au départ, le Hamas, c'est la branche palestinienne des "frères musulmans".

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article