Le plus important syn­dicat d’enseignants d’Europe appuie l’appel au boycott d’Israël (Afps)

Publié le par revolution arabe

image1.jpg

 

Le plus important syn­dicat d’enseignants d’Europe a adopté une réso­lution appuyant le boycott des sociétés tirant des profits des colonies israé­liennes illé­gales et de l’occupation de la Cis­jor­danie et de la Bande de Gaza.

 

Le Syn­dicat National des Ensei­gnants (National Tea­chers Union – NUT), qui compte plus de 300.000 membres en Angle­terre et au Pays de Galles, a adopté la motion sur la Palestine lors de son récent congrès annuel. Le vote s’est déroulé à main levée et elle a été adoptée à une nette majorité.


Christine Blower, Secré­taire Générale du NUT, en com­mentant la motion, a déclaré que " Le syn­dicat appelle le gou­ver­nement bri­tan­nique à rechercher réso­lument le déman­tè­lement du mur long de 700 km qui sépare de nom­breux Pales­ti­niens de leurs écoles et de leurs terres, et à sou­tenir la demande des Nations Unies de levée du blocus de Gaza”.


Le NUT continue aussi “à appeler le gou­ver­nement du Royaume-​​Uni a remplir ses obli­ga­tions inter­na­tio­nales en ce qui concerne le trai­tement des enfants pales­ti­niens pri­son­niers” a déclaré Mme Blower.


Les délégués du NUT ont écouté un rapport d’une délé­gation de membres et de non-​​membres de l’Exécutif, qui ont visité la Palestine en octobre de l’année der­nière, et ont adhéré au “Ren­for­cement des liens entre le Syn­dicat National des Ensei­gnants (NUT) et le Syn­dicat Général des Ensei­gnants Pales­ti­niens”. Les délégués au Congrès ont tous reçu un rapport d’après-voyage.


De même qu’un appel au boycott, la motion a aussi pointé du doigt le projet du gou­ver­nement israélien de des­truction des vil­lages bédouins dans le Néguev, et a demandé qu’il soit mis fin à la “dis­cri­mi­nation dans l’enseignement” à laquelle les citoyens pales­ti­niens font face.


La motion com­prend aussi une demande que soit publié le rapport de la délé­gation, que soient invité des ora­teurs aux réunions, et, en outre, confor­mément à la motion, que soit informé l’ensemble des membres, par des publi­ca­tions, par les res­pon­sables des sec­tions et de la soli­darité inter­na­tionale, de la pro­pa­gande d’”homoblanchiment”* uti­lisée par Israël pour faire croire à ses citoyens et au monde entier qu’il est pro­gres­siste parce qu’il res­pecte les droits des LGBT, alors qu’il détourne l’attention des vio­la­tions des droits de l’homme qu’il a pro­vo­quées par son occu­pation de la Cis­jor­danie et de Gaza.


*homo­blan­chiment est utilisé ici pour tra­duire Pink­wa­shing, comme éco­blan­chiment a été utilisé pour greenwashing.

(traduit de l’anglais par Y. Jardin)


Middle East Monitor, Ben White, jeudi 8 mai 2014

 

http://www.france-palestine.org/Le-plus-important-syndicat-d

Publié dans Solidarité

Commenter cet article