Les implications libanaises des soulèvements révolutionnaires syriens

Publié le par revolution arabe

1115Chappatte

 Par Jean-Baptiste BEAUCHARD, doctorant au CECOJI (Centre d’Etudes sur la  Coopération Juridique Internationale) et rattaché à l’IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire, Paris), secrétaire général du CCMO.


Communication prononcée lors d’un Workshop organisé par l’Institut MEDEA à Bruxelles.

 Depuis le mois d’août 2011, la ligue arabe durcit le ton à l’égard du régime syrien en adoptant plusieurs volets de sanctions. Certains pays comme le Qatar, songent même à l’envoi de troupes arabes en Syrie. Ironie de l’histoire, la Syrie fut d’une certaine manière à l’origine de la première force de sécurité arabe au Liban en 1976. Cette présence des casques verts sur le sol libanais s’est vite transformée en une « paix syrienne plus qu’une paix arabe[1] ». Pendant  la guerre civile, la Syrie nouera et dénouera des alliances au gré des rapports de force sur le terrain.


Lire la suite ici

Publié dans Liban

Commenter cet article