Les nouvelles négociations israélo-​​palestiniennes (Afps)

Publié le par revolution arabe

drapeau-israel-armes


Les négo­cia­tions pré­li­mi­naires israélo-​​palestiniennes reprennent donc à Washington.

Bien qu’à ce stade, il n’est question que de définir le cadre des pour­parlers, il faut espérer que ce nouveau pro­cessus débouche un traité de paix en bonne et due forme et la création d’un état pales­tinien indé­pendant avec Jéru­salem Est pour capitale, aux côtés d’Israël.


La Ligue arabe appli­querait alors la phase finale de son plan de paix. Des ambas­sades d’Israël s’ouvriraient à Ryad, en Iraq, au Soudan, etc. Les réserves de gaz naturel décou­vertes au large des côtes israé­liennes per­met­traient de changer la carte géo­po­li­tique de la région en ali­mentant les cen­trales ther­miques en Turquie, Jor­danie, au Liban..

Mais, à ce stade, il faut constater que la pro­ba­bilité d’un tel accord est extrê­mement faible.

 

Shlomo Brom, de l’INSS, le centre d’études stra­té­giques de l’université de Tel Aviv relève les condi­tions qui ont permis la relance des pourparlers :


1 : Israël refuse d’accepter la ligne de 1967 avec des échanges ter­ri­toires comme base de la négo­ciation. Mais, les États Unis se sont engagés à enté­riner ce principe auprès des Palestiniens.


2 : Les Pales­ti­niens refusent de recon­naître Israël comme l’état du peuple juif. Mais les États Unis se sont engagés à enté­riner ce principe auprès des israéliens.


3 : Israël n’a pas accepté le principe d’un gel total de la colo­ni­sation. Mais, les Pales­ti­niens ont accepté la pro­messe de John Kerry, le secré­taire d’état, qu’il œuvrera pour limiter la construction aux futurs blocs d’implantation à proximité de la ligne verte, ainsi qu’au projets en cours. Déjà, il y aurait un gel tacite, limité, de la colo­ni­sation en Cis­jor­danie et Jéru­salem Est.


4 : Israël a accepté de libérer des pales­ti­niens condamnés avant la signature des accords d’Oslo en 1993. Selon des sources israé­liennes il s’agit de 104 détenus. Les pales­ti­niens parlent, eux, de 250


Ce round de négociations devrait durer neuf mois.


Sur le fond : Chacune des parties est per­suadée que le maximum qu’elle peut accorder ne cor­respond pas au minimum que l’autre peut accepter et se lance donc dans ce pro­cessus avec l’intention de ne pas être accusée d’être le res­pon­sable de l’échec. En réalité, il est – à ce stade – peu pro­bable qu’Israël accepte de faire des conces­sions majeures à Jéru­salem Est et sur ce qui est le lieu saint juif, le Mont du Temple. Mais c’est aussi le Haram el Sharif, le troi­sième lieu saint musulman, et les Pales­ti­niens y refu­seront toute forme de sou­ve­raineté juive.


Malgré cela, ils ont rejoint la table des négo­cia­tions d’abord, grâce aux argu­ments déployés par John Kerry. Son­nants et tré­bu­chants pour l’Autorité autonome de Mahmoud Abbas en situation de quasi faillite. Le secré­taire d’état a promis la mise en place d’un plan de déve­lop­pement écono­mique de grande ampleur en Cis­jor­danie. Israël devrait recevoir une aide mili­taire ren­forcée. Neta­nyahu crain­drait également l’isolement diplo­ma­tique croissant de son pays après la décision de l’Union Euro­péenne de limiter tous ses accords futurs au ter­ri­toire israélien d’avant la guerre de Six jours, c’est à dire sans prendre en compte les colonies de Cis­jor­danie et de Jéru­salem Est.


Mais, en fait, il y a une autre raison pour laquelle la diplo­matie amé­ri­caine, l’union Euro­péenne, la Ligue arabe – qui a relancé son plan de paix - ont fait un tel effort pour la reprise des pour­parlers.

 

Tous craignent l’effondrement de l’Autorité autonome et l’annonce par l’OLP, qu’en raison de l’importance de la colo­ni­sation, la paix avec Israël est impos­sible. Cela signi­fierait la remise en question des traités avec l’Égypte et la Jor­danie, censés faire partie d’un pro­cessus de paix régionale. En d’autres termes, per­sonne ne veut plonger le Proche Orient dans une nou­velle crise.

 

Rendez-​​vous dans neuf mois… Charles Enderlin, lundi 29 juillet 2013

 

http://www.france-palestine.org/Les-nouvelles-negociations-israelo

 

Publié dans Israël

Commenter cet article