Liberté pour tous les détenus politiques du régime marocain.

Publié le par revolution arabe

affiche-Ilham

 

Le Maroc détient aujourd'hui un triste record celui de la plus jeune prisonnière politique. Ilham HASNOUNI, âgée de 21 ans. est détenue depuis plus de neuf mois dans une prison marocaine.

 

Les militants syndicaux ont également eux aussi à faire face à toute la rigueur et la sévérité de la justice aux ordres du pouvoir et continuent à payer le tribut de leur résistance par l'arrestation récente, le 4 août d'un autre militant syndicaliste de la CDT.

 

L'une des revendications majeures du Mouvement du 20 février est la libération de tous les détenus politiques. Des pétitions circulent pour exiger la libération de la jeune Ilham Hasnouni, de militants syndicalistes et de toutes les personnes ayant été arrêtées pour avoir osé demander le droit à la dignité et la démocratie. Des actions sont engagées sur les réseaux sociaux pour populariser le cas de certains détenus politiques.

 

Le NPA soutient dans l’intégralité les revendications du mouvement du 20 février et par conséquent la libération d’Ilham HASNOUNI et de tous les détenus politiques au Maroc.

 

Le NPA dénonce également la complicité du gouvernement français lorsque celui-ci affirme que le Maroc est un exemple de démocratie : c’est tout simplement un mépris et une insulte pour tous ceux et celles qui continuent de lutter pour leur dignité dans ce pays.

 

 

Publié dans Maroc

Commenter cet article