Soutien à la lutte des victimes du micro-crédit au Maroc (cadtm)

Publié le par revolution arabe

 microfinance-senegal

Acquittement des défenseurs des droits de ces victimes CADTM International

 

Le 12 novembre 2013 s’est déroulée la 3ème séance du procès en appel de Amina Mourad et Benacer Smaïni, militants de l’association de défense des victimes des microcrédits, devant la Cour d’appel de Ouarzazate.


Les quatre organismes de microcrédit qui avaient porté plainte contre eux pour escroquerie, diffamation et menaces avaient retiré leur plainte et les deux militants avaient été blanchis lors du procès en 1ère instance. Mais un nouvel organisme, INMAA, lié à l’ONG AMSED et à Planet Finances a relancé l’affaire en appel.


Les débats ont mis en relief le vide du dossier et ont été l’occasion de mettre en accusation le système du microcrédit qui, loin d’être un instrument de lutte contre la pauvreté, enfonce davantage les familles, et les femmes en particulier, dans une spirale de problèmes, tant financiers que matériels et familiaux.


Une centaine de victimes des microcrédits, venues de toute la région, ont rempli la salle du Tribunal, montrant ainsi leur solidarité entière avec les responsables de leur association.


Malgré cela, le Procureur a requis le maximum de la peine, soit 5 ans de prison ferme pour chacun des deux militants.
Le verdict sera prononcé le 19 novembre 2013.


Le réseau CADTM appelle à une large solidarité, nationale et internationale
- Contre la criminalisation de la lutte des victimes des microcrédits
- Pour l’acquittement pur et simple de Amina Mourad et Benacer Bensmaïn, défenseurs des droits de ces victimes


14 novembre par CADTM international

 

http://cadtm.org/Le-CADTM-International-soutient-la

Publié dans Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article