Syrie : Appel pour la libération de Rafah Nached

Publié le par revolution arabe

1367466 photo-1300557775328-1-0 640x280

12 septembre 2011

Rafah Nached, psychanalyse syrienne, fondatrice de l’École de Psychanalyse de Damas, a été arrêtée le samedi 10 septembre à 1h30 du matin à l’aéroport de Damas. Elle devait embarquer sur le vol Air-France en direction de Paris. Elle a tout juste eu le temps de prévenir ses proches de son arrestation. Depuis, aucune nouvelle d’elle n’a été donnée, malgré les demandes répétées de sa famille. Rafah souffre de problèmes cardiaques et doit prendre régulièrement des médicaments.

 

Rafah Nached a toujours eu un engagement professionnel, scientifique et humanitaire. Dans le climat de violence qui ravage actuellement le pays, elle a pris part à l’initiative d’organiser des réunions entre citoyens syriens de toutes obédiences afin de leur offrir un espace ouvert et multiconfessionnel au sein duquel ils peuvent verbaliser leurs angoisses et leurs peurs.

 

Les institutions et les personnes sous signataires exigent des autorités syriennes la libération immédiate de Rafah Nached. Ils s’associent à toutes les voix qui s’élèvent pour demander l’arrêt de la violence et la fin de toutes les détentions arbitraires en Syrie. Ils appellent le gouvernement français et tous les États européens à œuvrer réellement et efficacement dans ce sens.

 

Paris, le 12 septembre 2011

Signataires institutionnels :

École doctorale Recherche en psychanalyse, Université Paris-Diderot
UFR Sciences Humaines Cliniques, Université Paris-Diderot


Signatures personnelles :

Fethi Benslama (Pr, Université Paris-Diderot)
Sophie de Mijolla-Mellor (Pr, Université Paris-Diderot)

 

* Les signatures sont à adresser à : edoc.psycha@univ-paris-diderot.fr

Publié dans Syrie

Commenter cet article