Tunisie : communiqué du parti de Chokri Belaïd

Publié le par revolution arabe

*
20 février 2012
*

Le bureau politique du Parti des patriotes démocrates unifié réuni aujourd’hui, mercredi 20 février 2013, et après l’examen des retombées du crime d’assassinat politique qui a visé le camarade martyr et symbole, le secrétaire général Chokri Belaïd, et de la situation politique dans le pays, tient à porter à la connaissance des masses de notre peuple et de l’opinion publique politique et nationale ce qui suit :
 
1 – c’est l’assassinat du camarade Chokri Belaïd, le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié, et les protestations populaires et les funérailles « millioniennes », qui s’en sont suivies, qui ont conduit au renversement du gouvernement de contournement de la révolution ;
 
2 - considère que l’initiative lancée par le chef du gouvernement du contournement dissous, que notre parti avait rejetée, n’était qu’une manœuvre pour absorber la colère populaire provoquée par l’assassinat du camarade secrétaire général et pour masquer l’impasse politique, sociale et économique qui a conduit à l’échec du gouvernement ;
 
3 – estime que la mobilisation de la rue par le mouvement Ennahda n’a pas d’autre sens que vouloir poursuivre les mêmes politiques de pousser le pays vers la violence, comme elle signifie une tentative désespérée de répondre aux funérailles « millioniennes » du martyr, ce qui confirme son implication et celle de son gouvernement dans ce crime odieux ;
 
4 - souligne que la réaction à toute initiative et tout dialogue ne peut être que sur la base de révéler toute la vérité sur l’assassinat du martyr camarade secrétaire général Chokri Belaïd, et réaffirme la nécessité de former une commission nationale indépendante pour enquêter sur ce crime ;
 
5 – renouvelle son attachement à convoquer une conférence nationale de sauvetage, afin de fixer une feuille de route pour le restant de la phase transitionnelle dans les différents volets politique, économie et social ;
 
6 - renouvelle son attachement à convoquer une conférence nationale pour lutte contre la violence et appelle toutes les forces progressistes et démocratiques à assumer leurs responsabilités pour la réussite de cette conférence ;
 
7 - décide de lancer une campagne populaire sous le slogan « toute la vérité sur l’assassinat du camarade secrétaire général » et appelle tous les partis progressistes et démocratiques et toutes les organisations et les associations à s’engager dans cette campagne et sa mise en œuvre ;
 
8 - salue l’initiative populaire appelant à manifester le samedi 23 février sur l’avenue Habib Bourguiba à partir de 14h, et exprime son soutien et sa participation à cette manifestation, et appelle toutes les forces vives, partis, associations et organisations, à assurer sa réussite, sous le slogan « révéler toute la vérité sur l’assassinat du camarade martyr secrétaire général ».
*

Pour le Bureau politique du Parti des patriotes démocrates unifié,
le vice-secrétaire général, Mohamed Jmour 

Tunis, le 20 février 2013
*

Publié dans Tunisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article