Tunisie, «Pas de tergiversation dans la justice transitionnelle» (al'e)

Publié le par revolution arabe

fp-rh-2-450x238

 

Communiqué du Front populaire


Le Front Populaire exige le dessaisissement des tribunaux militaires du dossier des martyrs et des blessés de la révolution et son transfert sans retard aux tribunaux civils et au processus de la justice transitionnelle.


A l’instar de toutes les forces attachées aux objectifs de la Révolution, le Front Populaire a été choqué par les jugements prononcés par la cour d’appel militaire  le 12 avril 2014 à Tunis. Ces jugements ont innocenté des figures du pouvoir déchu ainsi que des responsables sécuritaires de l’époque – à leur tête se trouvent l’ancien ministre de l’intérieur, le directeur de la sûreté et d’autres hauts fonctionnaires du même régime déchu — des crimes d’homicide à l’endroit des martyrs de la Révolution et de tentative d’homicide à l’endroit de ses blessés.


Au moment où le peuple tunisien attendait impatiemment la réhabilitation des martyrs et des blessés de la Révolution, et que justice leur soit rendue par des jugements qui soient à la hauteur du crime commis à leur égard, la cour d’appel militaire a prononcé son verdict concernant les martyrs et les blessés de la Révolution du grand Tunis, Thala, Kasserine, Kairouan, Tajerouine et Sfax.


Ce verdict vient modérer celui qui a été prononcé à l’encontre des inculpés par la cour de première instance; les jugements se sont donc situés entre la condamnation des uns à trois ans de prison et l’acquittement purement et simplement des autres ; chose qui leur permettra de quitter la prison dans les heures et les mois à venir.

Le Font populaire, après avoir pris connaissance du déroulement de ces procès, dès leur commencement, ainsi que des jugements prononcés et des protestations des familles des martyrs et des blessés après le prononcé de ces jugements:


• condamne vigoureusement ces jugements dans lesquels il voit une trahison des martyrs et des blessés de la Révolution, une humiliation du peuple tunisien qui a fait cette Révolution et lutté pour la réalisation de ses objectifs et un grand pas en faveur de la contre-révolution.

• considère que les jugements prononcés par la cour d’appel militaire ne sont pas en adéquation avec à la gravité des crimes commis à l’endroit des martyrs et des blessés de la Révolution, outre qu’ils ne s’accordent pas avec la gravité des faits établis et reprochés aux inculpés en leur qualité de responsable de la répression des manifestations par balles réelles; ce qui est de nature à porter préjudice à la justice et aux exigences de la réussite du processus de justice transitionnelle.

• dénonce le retard intentionnel et la complication des procédures, observés et suivis durant les trois années écoulées sans parvenir à l’identification par les tribunaux militaires des responsables de l’assassinat criminel des martyrs et des préjudices causés aux blessés de la Révolution.

Le Front Populaire

• exige le dessaisissement de ces tribunaux, qui ont fait preuve de partialité, de l’ensemble du dossier et son transfert aux tribunaux civils et à la justice transitionnelle, sans tarder et en garantissant la neutralité dans le traitement de cette affaire;

• fait porter à la Troïka [la coalition au gouvernement], à travers la Présidence de la République, l’assemblée constituante et les deux gouvernements de Jbali et Larayedh, la responsabilité du retard et de la tergiversation dans la mise en route du processus de la justice transitionnelle, et met en garde contre la banalisation de l’impunité dans les procès intentés aux responsables de la répression, des assassinats et des attentats;

• fait état de sa disposition à continuer la lutte pour le soutien des martyrs et des blessés de la Révolution ainsi que de leurs familles, et pour la réalisation des objectifs de la Révolution du peuple tunisien, contre toutes les formes d’injustice et de corruption.

Gloire aux martyrs de la Révolution, Triomphe et dignité à ses blessés.
Gloire à la Tunisie et à son peuple révolutionnaire.
(Traduit de l’arabe)

Publié par Alencontre le 14 - avril - 2014

Le Front Populaire de Tunisie
Tunis, le 13 avril 2014

 

http://alencontre.org/moyenorient/tunisie/tunisie-pas-de-tergiversation-dans-la-justice-transitionnelle.html

Publié dans Tunisie

Commenter cet article