Un droit d’asile avec beaucoup d’arrières pensées (LO)

Publié le par revolution arabe

Syriancorpse

 

Du temps où la france pendait des patriotes syriens ...

 

Face aux menaces qui pèsent sur les communautés chrétiennes d’Irak, le gouvernement français vient d’annoncer un assouplissement des conditions du droit d’asile.

 

C’est bien le minimum. Le chaos et la guerre qui ravagent l’ensemble du Proche-Orient sont le résultat, immédiat ou plus lointain, de la politique des grandes puissances.


Mais pourquoi seulement les chrétiens alors que tant d’autres minorités sont directement menacées pour des raisons religieuses, ethniques ou politiques ?

 

Pourquoi les députés, issus surtout de l’UMP comme Valérie Pécresse ou Thierry Mariani, qui ont réclamé cet assouplissement, restent-ils de marbre devant les multiples obstacles empêchant les réfugiés syriens, kurdes, libyens d’obtenir un droit d’asile en France ?


Pour de sordides arrières pensées électoralistes et carriéristes, ils utilisent le poison du communautarisme.

30 juillet 2014

Commenter cet article