Les demandes insatisfaites de la révolution égyptienne (Avanti.be)

Publié le par revolution arabe

1481061 3 c747 des-ouvriers-de-la-compagnie-du-canal-de-sue

*

Ce vendredi 25 janvier en Egypte, cela fait deux ans qu’ont commencé les révoltes qui ont débouché sur la chute d’Hosni Moubarak et le processus de transition qui est encore en cours.

 

Plusieurs organisations politiques et sociales, comme le Mouvement du 6 avril, Kifaya, le Parti de Mohammed El Baradei, les socialistes, les nasséristes, le Wafd ou encore le Courant populaire égyptien de Hamdin Sabahi, ont appelé à des marches à partir de différents points du Caire pour converger sur la Place Tahrir. Des manifestations sont également prévues dans d’autres villes du pays.


On a déjà enregistré ces derniers jours des affrontements entre manifestants et forces de sécurité autour de Tahrir. En outre, les supporters de l’équipe de football Al Ahly, liés aux révoltes, ont joué un rôle moteur dans les protestations en face de la Bourse pour exiger le jugement des responsables du chaos provoqué en février 2012 au stade de football de Port Saïd, qui s’est soldé par la mort de 74 personnes, la majorité d’entre elles étaient des supporters de cette équipe.

Aucun haut responsable n’a été condamné pour la mort de manifestants

Les organisations qui ont impulsé les révoltes se montrent aujourd’hui déçues par les événements dans la sphère des institutions politiques. Depuis la chute de Moubarak jusqu’à aujourd’hui, il y a eu 12.000 procès militaires contre des civils. Par contre, aucun responsable des forces de sécurité n’a encore été puni ou déclaré coupable pour la répression qui, en à peine 18 jours de révolte, à entraîné la mort de 840 personnes et plus de 6.000 blessés.


Avec le passage du pouvoir de la Junte militaire au président Mohamed Morsi, la répression a décru, mais les cas d’abus policiers et de tortures continuent. Au moins douze personnes sont mortes lors de diverses protestations. Et il n’y a pas que cela, le contrôle des médias a augmenté ces derniers mois de manière notoire.

 

Lire la suite

Publié dans Egypte

Commenter cet article