Tunisie : le Front populaire écarte toute coalition électorale avec « l’Union pour la Tunisie » (Essf)

Publié le par revolution arabe

front popu

 

Le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami, a écarté, jeudi 11 juillet, toute coalition électorale entre le Front populaire et l’Union pour la Tunisie.


Selon lui, les deux coalitions peuvent, toutefois, cordonner leurs positions sur certaines questions bien déterminées ou mener des actions communes sur le terrain.


M. Hammami a noté que le Front Populaire et l’Union pour la Tunisie se sont réunis, dans le cadre de la conférence de salut national car « il y avait péril en la demeure ». Il a estimé, dans ce cadre, que « la Tunisie court un réel danger puisqu’elle elle est confrontée à une crise multiforme et à haut risque (terrorisme, violence politique, cherté de la vie, contrebande, recrudescence du chômage et de la précarité sociale, menaces sur les libertés individuelles et collectives…).


Le leader du front populaire a tenu à préciser que les divergences avec l’UPT, particulièrement avec sa composante le parti Nida Tounès, concernent son programme économique qui prône une dépendance de l’économie tunisienne à l’étranger et des options économiques libérales alors que le Front populaire plaide pour économie nationale où l’Etat encourage l’initiative privée mais contrôle les secteurs stratégiques.

Correspondant(es)  14 juillet 2013
 

Article paru dans le quotidien tunisien « Le Temps » du 14 juillet 2013 http://www.letemps.com.tn/article-7...

 

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article29225

Publié dans Tunisie

Commenter cet article